Contacteurs de puissance

Contacteurs de puissance

Le contacteur de puissance est un dispositif appelé pré-actionneur car il est toujours installé en amont d’un actionneur électrique en l’occurrence récepteurs résistifs ou inductifs.
Exemple : moteurs électriques, résistances
Le contacteur est composé généralement de 3 ou 4 contacts de puissance définissant le circuit de puissance et de un ou deux...

Le contacteur de puissance est un dispositif appelé pré-actionneur car il est toujours installé en amont d’un actionneur électrique en l’occurrence récepteurs résistifs ou inductifs.
Exemple : moteurs électriques, résistances
Le contacteur est composé généralement de 3 ou 4 contacts de puissance définissant le circuit de puissance et de un ou deux contacts auxiliaire gérant un circuit de commande.
puis d’une bobine.

Sa fonction est d’alimenter ou de couper une alimentation électrique de puissance d’un récepteur à l’aide d’une bobine de commande qui elle est reliée à un circuit électrique de commande.
Le flux de la bobine du contacteur lorsqu’elle est alimenté actionne tous les contacts du contacteur, à partir de cet instant tous les contacts NO ( normalement ouvert au repos) sont passants et le récepteur est alimenté électriquement.
Le contacteur est conçu de bornes de puissance et de commande en entrée et en sortie , plus deux bornes pour l’alimentation de la bobine.
La tension nominale d’emploi d’un contacteur est combiné avec le courant d’emploi, détermine l’emploi du contacteur et à laquelle se rapportent le pouvoir de coupure, le type de service et la catégorie d’emploi.
Le courant nominal d’emploi est défini pour une tension nominale d’emploi , une catégorie d’emploi , et à une valeur du courant  d’utilisation à respecter.
Le pouvoir de coupure d’un contacteur est la valeur du courant maximal en fonction d’une tension peut couper un circuit électrique sans endommager électriquement et mécaniquement celui-ci et qu’il ne soit pas propagateur de flammes. Plus la tension est faible, plus le pouvoir de coupure est grand.

Le facteur de marche ou de service d’un contacteur est le rapport entre la durée du passage du courant et la durée d’un cycle de manœuvre.
La catégorie d’emploi d’un contacteur de puissance se divise en deux  familles, courants alternatifs et courants continus. Ensuite ces deux familles sont séparées en quatre catégories pour l’une et
cinq catégories pour l’autre.

  • AC1, AC2, AC3, AC4 pour les courants alternatifs.
  • DC1, DC2, DC3 , DC4, DC5 pour les courants continus.

AC1 s’appliquent à tous les récepteurs dont le facteur de puissance est au moins égal à 0.95.
Ex : chauffage , distribution.

AC2 concerne les applications avec freinage à contre –courant et marche par «  à coups » avec des moteurs à bagues. A la fermeture le courant peut atteindre 7 * intensité nominale et l’ouverture il peut couper cette même intensité.
Ex : pompes, compresseurs, bandes transporteuses.

AC3 concerne les moteurs à cage, la coupure du courant se faisant moteur lancé.
A la fermeture le courant établi est de 5 à 7 intensité nominale du moteur et à la coupure le courant est voisin de IN.
Ex : ascenseurs, malaxeurs, mélangeurs, vannes, ventilateurs,climatisations.

AC4 identique ci-dessus mais pour des moteurs à cages.
Ex : machines-outils, levage, imprimerie, métallurgie.

Détails

Contacteurs de puissance Il y a 99 produits.

par page
Résultats 1 - 12 sur 99.
Résultats 1 - 12 sur 99.