Roulements

Roulements
Roulements

LES ROULEMENTS Les roulements sont généralement composés de deux bagues ,d'un éléments roulants maintenu espacé par une cage, et ils sont classés en roulements radiaux et butées en fonction de la direction de la force principale. De plus, la nature des éléments roulants les classe en deux familles, roulements à billes et roulements à rouleaux et...

LES ROULEMENTS Les roulements sont généralement composés de deux bagues ,d'un éléments roulants maintenu espacé par une cage, et ils sont classés en roulements radiaux et butées en fonction de la direction de la force principale. De plus, la nature des éléments roulants les classe en deux familles, roulements à billes et roulements à rouleaux et ils sont ensuite divisés selon leur conception ou leur utilisation spécifique. En comparaison avec des paliers lisses, les roulements ont les avantages principaux suivants: - leur couple résistant (lié à la mise en rotation) est inférieur et la différence entre le couple résistant et le couple nominal est faible. - Avec la standardisation mondiale, les roulements sont disponibles et interchangeables entre eux. Chaque type de roulement présente des caractéristiques qui dépendent de sa conception et le rendent plus ou moins adaptés à une application donnée. Par exemple, les roulements rigides à billes peuvent supporter des charges radiales modérées ainsi que des charges axiales. Ils sont donc préférés dans des applications des moteurs électriques de petites et moyennes dimensions. Les roulements à rotule sur rouleaux admettent des fortes charges et peuvent s'aligner automatiquement. Leurs utilisations est plus fréquents dans l'industrie lourde, où les charges sont élevées et peuvent entraîner des flexions de l'arbre et des défauts d'alignement.

Détails

Roulements Il y a 376 produits.

Sous-catégories

  • Roulement à une rangée...
    ROULEMENT A UNE RANGEE DE BILLES Les roulements à une rangée de billes à gorge profonde sont le type de roulements le plus courant. Leur utilisation est très large. Les gorges des bagues intérieure et extérieure ont des rayons de courbures légèrement plus grand que celui des billes. Ils ont une conception simple et ne sont pas séparables. Ils supportent des charges axiales et radiales dans chaque direction. Ils sont bien adaptés pour des applications nécessitant des vitesses élevées et une faible perte de puissance dû à leur faible couple et résistent très bien en fonctionnement. Ces roulements peuvent être ouverts, ou équipés de flasques acier ou de joints nitriles installés sur les flancs du roulement. Les roulements flasqués acier ou avec joint d'étanchéité sont pré-lubrifiés à la graisse. Aussi des anneaux élastiques sont parfois utilisés sur la bague extérieure. Les cages en acier embouti sont le plus couramment utilisées. Les roulements avec joints ou flasques des deux côtés sont lubrifiés à vie en ne requièrent aucun entretien.Ils ne doivent pas être lavés, ni chauffés à des températures supérieures à 80°C. Selon leur série et leurs dimensions, les roulements rigides à billes sont fournis avec différentes graisses standards. La désignation d'une graisse standard n'est pas identifié dans la désignation du roulement . La quantité de graisse garnit 25 à 35% de l'espace libre à l'intérieur du roulement.
  • Roulement à une rangée...
  • Roulement à contact...
    ROULEMENT A UNE RANGEE DE BILLES A CONTACT OBLIQUE ou angulaire. Les roulements à contact oblique ont des pistes des bagues intérieures et extérieures décalées l'une par rapport à l'autre sur l'axe du roulement . Ainsi elles peuvent supporter des charges combinées, c'est à dire des charges radiales et axiales qui agissent en même temps. Quatre angles de contact de 15°, 25°, 30° et 40° sont disponibles. La capacité de charges axiale des roulements à billes à contact oblique augmente avec l'angle de contact. L'angle de contact se définit comme l'angle entre la ligne d'action de la charge, qui joint les points de contact de la bille et les chemins de roulement dans un plan radial, et une ligne perpendiculaire à l'axe du roulement. Ces roulements sont montés par paire, et le jeu entre chaque roulement doit être bien ajusté. Les cages en acier embouti sont généralement utilisées. mais les cages polyamides sont aussi souvent utilisées pour les roulements de grandes précision avec un angle de contact inférieur à 30°. La combinaison de deux roulements à contact oblique est appelée une paire. Ils sont habituellement formés en utilisant des roulements à billes à contact oblique et des roulements à rouleaux coniques. Les combinaisons possibles sont face à face (type DF), dos à dos ( type DB), ou les faces avant dans la même direction (type DT). Les roulements combinés DF et DB supportent des charges radiales et axiales dans chaque direction. Le type DT est utilisé quand il y a une présence d'une forte charge axiale dans une direction et qu'il faut répartir celle-ci sur chaque roulement à contact oblique.
  • Roulement à rouleaux

    Dans ce type de roulements à rouleaux ceux-ci sont en contact linéaire avec les pistes. Ils ont une capacité de charge radiale élevée et conviennent pour des applications à vitesse élevée.

    Les différentes désignations, qui dépendent de la conception et de la présence d’épaulements fixe sur les côtés, sont NU, NJ, NUP, N, NF pour les roulements à une rangée, et NNU, NN pour les roulements à deux rangées. Les bagues intérieure et extérieure avec un épaulement et l’ensemble cage-rouleaux cylindriques peuvent être séparés de l’autre bague, ce qui facilite le montage et le démontage, notamment lorsque les conditions de charge exigent un ajustement serré des deux bagues.

    Lorsque les bagues sont dépourvues d’épaulement, permet un déplacement axial d’une bague par rapport à l’autre, dans ce cas, le roulement à rouleaux a la fonction de palier libre. Les roulements munis de bagues avec épaulement sur les deux bagues sont de supporter une charge axiale dans une seule direction. Les roulements à rouleaux équipés d’épaulements sur une seule bague sont capables de supporter des charges axiales dans les deux directions.

    Les roulements à doubles rangés de rouleaux cylindriques ont une capacité de charge radiale élevée et sont couramment utilisés dans les machines outils de précision. Les cages en acier embouti ou massive en laiton sont généralement utilisées, mais parfois des cages en polyamide sont possibles.

     

    Les conceptions les plus courantes :

    * Type NU

    • La bague extérieure des roulements de type NU est pourvue de deux épaulements fixes et la bague intérieure n’en a pas. Le déplacement axial de l’arbre est possible dans les deux sens.

    * Type N

    • La bague intérieure d’un roulement de type N est pourvue de deux épaulements fixes tandis que la bague extérieure n’en a pas. Le déplacement axial de l’arbre est possible dans les deux sens.

    * Type NJ

    • La bague extérieure d’un roulement de type NJ a deux épaulements fixes et la bague intérieure un épaulement fixe, cela permet la fixation axiale de l’arbre dans un sens.

    * Type NUP

    • La bague extérieure d’un roulement de type NUP a deux épaulements fixes et la bague intérieure un épaulement fixe et une bague d’épaulement libre. Ces roulements peuvent être utilisés comme paliers fixes pour bloquer un arbre axialement dans les deux sens.
  • Roulement à rotules

    Ces roulements à rotules ont des rouleaux en forme de tonneaux entre le bague intérieure, qui a deux pistes, et la bague extérieure qui a une piste extérieure sphérique.
    Comme le centre de courbure de la piste de la bague extérieure coïncide avec l’axe du roulement, ils sont auto-alignant comme les roulements à rotule sur billes.
    Ainsi la flection de l’arbre ou du logement , ou un désalignement de leurs axes, est automatiquement corrigé.

    Les roulements à rotules peuvent supporter des charges radiales et axiales dans les deux sens. Ils ont une excellente capacité de charge radiale et conviennent pour des applications avec des charges élevées ou de choc.

    Les roulements à rotules existent avec alésage conique et peuvent être montés directement sur des arbres coniques ou cylindriques avec manchons de serrage.
    Les cages en acier embouti et en laiton sont les plus souvent utilisées.
    La gamme standard des roulements à rouleaux sphériques comprend 3 familles :

    • roulements ouverts
    • roulements avec joints d’étanchéité
    • roulements pour machines vibrantes

    Et se distingue en deux caractéristiques principales ;

    • alésage cylindrique
    • alésage conique.

    Les cages à fenêtres des roulements à rouleaux sphériques existent en plusieurs variantes, cage à fenêtre en acier embouti C, CC et EC, ECC (²) avec jeu de rouleaux renforcé pour les derniers. Les cages à fenêtres massive en laiton CA (²) avec bague intérieure muni d’épaulements latéraux et CAF identique sauf cage en acier.
    Les cages massives en laiton existent aussi avec le jeu des rouleaux renforcé ECA , ECAC (²).
    La plupart des montages des roulements à rouleaux sphériques sont associés à un palier approprié et constitue un montage économique et fiable, interchangeable pour répondre aux besoin de maintenance simplifiée.

    Référence : série 21000,22000,23000,24000
    (²) = suffixe de la référence du fabricant SKF.

  • Roulement coniques

    Les roulements coniques sont constitués en deux parties, une cuvette forme la bague extérieure du roulement et un cône forme la bague intérieure comprenant des rouleaux coniques. La cuvette présente un chemin de roulement pour les rouleaux du cône.

    L’angle de contact est formé par la ligne de la piste de la cuvette et du rouleau conique d’une part et l’axe de l’arbre sur lequel ils sont montés d’autre part. Leur conception les rend particulièrement adaptés aux charges combinées radiales et axiales dans un seul sens. Plus l’angle de l’ensemble cône/cuvette du roulement est grand et plus la capacité de charge axiale des roulements à rouleaux coniques sera importante. Les roulements à rouleaux coniques peuvent être montés par paire comme les roulements à une rangée de billes à contact oblique, dans ce cas ils acceptent des charges axiales dans les deux sens.

    Puis le jeu interne peu être obtenu en ajustant la distance axiale entre les cônes et des cuvettes de deux roulements opposés. Pour le montage, les roulements à rouleaux coniques se montent séparément, ensuite il faut ajuster un serrage une fois la mise en place des rouleaux dans leur logement après avoir effectué plusieurs rotations du montage. C’est à dire que leur face la plus large soit en contact avec l’épaulement de guidage.

    Le couple de frottement des roulements coniques est généralement très élevé durant les premières heures de fonctionnement, puis diminue durant la phase de rodage. On peut remarqué durant la période de rodage une élévation de la température du roulement Qui s’atténuera pour atteindre sa température d’équilibre à la fin de la période de rodage.

    Les roulements à deux rangées et à quatre rangées de rouleaux coniques sont aussi fréquemment utilisés. Référence : série 30000,31000,32000,33000

par page
Résultats 1 - 12 sur 376.
Résultats 1 - 12 sur 376.